SCIENCES ECONOMIQUES ET SOCIALES

Chères et chers collègues,

 

Vous êtes les bienvenus sur la page des SES du site de l'AEFE de la zone du Proche-Orient.

Vous y trouverez toutes les informations, les ressources et les textes officiels nécessaires à l'exercice

de votre mission dans les meilleures conditions.

N'hésitez pas à me contacter à frantz.killius@cpf.edu.lb en cas de besoin.

 

En vous souhaitant une bonne visite sur ce site.

 

Très cordialement,

 

Frantz Killius

Professeur de SES au CPF de Beyrouth

à mission de conseiller pédagogique pour le zone Liban                       

CONCOURS DE PROJETS DE START-UP CLASSES DE SECONDE SES

Concours de projets de Start-up dans les établissements du réseau AEFE Proche-Orient

Mercredi, mai 2, 2018 - 10:30am

Samedi 28 avril, une centaine d’élèves de classe de seconde des écoles du réseau a été réunie sur le Campus de l’ESA Business School pour participer à un stage de pitch dans le cadre d’un concours de projets de start-up.

Ces élèves ont été sélectionnés parmi les 850 participants aux « ateliers de l’entreprenariat » tenus pendant les cours d’exploration de sciences économiques et sociales en classe de seconde entre le mois de janvier et le mois de mars au Collège Protestant Français, au Grand Lycée Franco-Libanais, au Lycée Abdel Kader, au Lycée Franco-Libanais de Verdun, au Collège Notre Dame de Nazareth, au Collège Louise Wegmann et à l’International Collège. 

Ces ateliers ont été conçus, organisés et animés par les deux initiateurs de ce concours de projets de start-up : Mme Zeina Sultani, créatrice et directrice de la start-up SYNKERS et par M. Frantz Killius, professeur au Collège Protestant français et conseiller pédagogique en sciences économiques et sociales de l’AEFE pour la Zone Liban. De simple expérience, menée l’année passée au Collège protestant français, ce projet pédagogique a pu être étoffé et étendu aux différentes écoles du réseau grâce au soutien de l’ESA Business School, des incubateurs SMART ESA et SPEED LEBANON, et bien sûr, de l’AEFE et de l’Ambassade de France au Liban.

Grâce à ces ateliers, les élèves ont pu non seulement enrichir leur cours de SES mais surtout concevoir un projet de startup en petits groupes. Parmi plus de 150 projets déposés par les élèves, 34 ont été sélectionnés sur des critères de faisabilité, d’originalité et de qualité de leur communication.

Manifestement très motivée, la quasi majorité de la bonne centaine d’élèves, retenus pour continuer cette aventure, s’est massivement déplacée pour participer au stage de pitch qui vient de se tenir toute la journée de ce samedi 28 avril sur le Campus de l’ESA Busines School.

Confortablement installés dans l’amphithéâtre Fattal, les élèves ont eu droit, tout d’abord, de la part de Mme Nidal El-Kadi, responsable des admissions, à une présentation très précise des formations offertes par l’ESA Business School, constituant dorénavant un parcours complet, des études supérieures jusqu’à la création d’une start-up, en passant par le Bachelor in Business Administration (BBA), puis l’International Master in management ou le Master in Entrepreneurship. M. Jihad Bitar, directeur de SMART ESA est ensuite intervenu pour présenter l’incubateur de l’ESA et pour partager avec les élèves son itinéraire d’entrepreneur en insistant notamment sur l’importance que jouent la motivation et la détermination dans la réussite d’une entreprise.

Après une visite guidée du campus, menée par MM El-Kadi et M. Servant, responsable du BBA, les élèves ont rejoint Mme Audrey Nakad, co-fondatrice de SYNKERS, pour assister à deux heures de formation au pitch. Rompu à cet exercice de présentation des start-up, qu’elle pratique d’ailleurs régulièrement pour SYNKERS, la startup dont elle est co-fondatrice, Mme Nakad est parvenue à transmettre à des élèves attentifs et participatifs, son enthousiasme de créatrice d’entreprise et les techniques de base de la construction du pitch. Les élèves les plus motivés n’ont d’ailleurs pas hésité à répondre aux multiples sollicitations de leur formatrice en se prêtant au jeu devant l’amphi, micro à la main, pour présenter leur start-up.

C’est donc avec beaucoup de sérieux et de passion que les jeunes se sont ensuite engagés dans la préparation du pitch correspondant à leur projet. Disséminés en petits groupes sur le Campus de l’ESA Business School, entre l’amphithéâtre Fattal et les coins et recoins du jardin attenant, ils ont essayé, au mieux, de mettre en application les conseils qui leur ont été dispensés en échangeant à la volée avec les différents adultes venus les encadrer.

La présentation de leur pitch de 3 mn face, à un public totalement silencieux et un jury composé de professionnels de SYNKERS et SMART ESA, a été de loin l’expérience la plus émotionnellement forte de la journée.

Même si les prestations ont été de qualité inégale, tous les groupes se sont soumis avec courage et détermination à cet exercice exigeant et difficile. Convaincre en peu de temps et peu de mots les membres du jury du bien-fondé et de l’intérêt de leur projet de start-up, voilà ce qui a motivé nos élèves.  Tous souhaitent, en effet, faire partie de la prochaine sélection qui continuera l’aventure très bientôt dans les locaux de SPEED LEBANON au BDD, dernière étape du parcours de formation avant la sélection finale qui devrait se tenir au mois de juin à l’Ambassade de France.

 

Frantz Killius

Professeur de SES au CPF de Beyrouth

EEMCP2 SES Zone Liban / AEFE