FORMATION INITIALE COMPLÉMENTAIRE EN SES (FIC SES) / NOUVELLE FORMULE

FIC 1 et 2 SES / 2017-2018 / NOUVEAU FORMAT CONFIRME : 20 SEANCES DE 4H

 

Après avoir été introduite et expérimentée sous un format plus ambitieux en 2016-2017, la nouvelle Formation Initiale Complémentaire a été confirmée pour cette nouvelle année scolaire avec ses 20 séances de 4h dont 8 séances transdisciplinaires. Elle s'adresse de façon impérative à tous les collègues qui débutent dans l'enseignement du programme français, quelle que soit la matière enseignée ou l'expérience acquise dans d'autre systèmes scolaires.

  • L'objectif de cette formation est de donner à tous les collègues néo-recrutés les repères professionnels nécessaires à l'exercice de leurs mission d'enseignement et d'éducation dans le système scolaire français au Liban et également de les aider à développer les compétences de réflexivité qui leur permettront d'évoluer favorablement dans ce système.

  • Les séances de formation disciplinaires en sciences économiques et sociales ont pour fonction de fixer les cadres institutionnels, didactiques et pédagogiques dans lesquels évolueront les collègues. Les formations se construisent à partir de présentations et d'analyse des pratiques des collègues néo-recrutés  afin de pouvoir s'attarder de façon plus précise sur le renforcement des pratiques qui l'exigent. Une insistance particulière est apportée sur le respect du cadre du programme officiel dans la construction des séances pédagogiques et sur l'incontournable mise en activité intellectuelle des élèves qui doit se situer au centre du processus d'apprentissage. Pour ce faire, les collègues néo-recrutés apprenent à exercer leur métier de professeur de SES en cultivant le souci de diversifier leurs postures quand ils sont au contact des élèves. Chaque fois que cela s'avère nécessaire, les collègues peuvent bénéficier d'un étayage didactique concernant l'enseignement de thèmes pour lesquels ils n'ont pas tous été nécessairement formés à l'Université. Les collègues reçoivent également une formation très pratique pour apprendre à corriger les différentes épreuves du baccalauréat (épreuve composée et dissertation) conformément aux dispositions officielles et aux critères des grilles utilisées dans la zone Liban. Cet apprentissage inspire la création de dispositifs d'évaluations formatives qui sont intégrés dans les activités menées en classe avec les élèves. Une réflexion sur les usages pédagogiques du numérique est régulièrement menée en plus de séances dédiées à l'apprentissage de certains outils.

  • Des séances de formation  transdisciplinaires viennent très utilement compléter les modules de formation disciplinaires en permettant aux collègues de développer une réflexion personnelle sur les enjeux de la gestion de classe, des attentes liées au cadre institutionnel du système d'enseignement français, de la politique éducative de l'établissement, de la communication professionnelle, de la pédagogie différenciée et de la gestion de la trace écrite. 

  • Durant leur première année de formation, les collègues néo-recrutés font l'objet d'un suivi régulier et d'un accompagnement de la part de leur conseiller pédagogique et formateur qui travaille en collaboration avec les coordonateurs de disciplines des établissements où exercent les collègues et des chefs d'établissements. Les collègues en formation visitent le formateur dans sa classe et sont visités une à deux fois par leur formateur. 

L'année suivante les collègues qui ont suivi la FIC1 poursuivent et achèvent leur parcours de formation dans le cadre de la FIC 2. Celle-ci est composée de trois stages annuels de deux jours permettant de faire le point sur les pratiques pédagogiques en cours, de renforcer des aspects didactiques du cours et parfaire la maîtrise de l'évaluation. Les collègues bénéficient à ce niveau de une ou deux visites conseils et font l'objet d'un accompagnement tout au long de l'année. 

 

Frantz Killius

EEMCP2 SES Zone Liban 

 

 

 

FIC 2014-2015

 
Voici le programme prévu cette année scolaire dans le cadre de la formation initiale complémentaire du second degré en SES
 
 
Qu'est-ce que la FIC? A quoi sert-elle?
 
La Formation Initiale Complémentaire (FIC) constitue l’un des quatre leviers essentiels du dispositif de formation, avec le Plan Régional de Formation, les groupe de réflexion disciplinaire (ex : GRESES) et le programme d’intervention des conseillers pédagogiques dans les établissements.
 
La FIC s'adresse à tous les enseignants débutants ou expérimentés qui intègrent pour la première fois le réseau de écoles conventionnées ou homologuées de l'AEFE.
 
La participation des nouveaux enseignants à la FIC dans le réseau revêt un caractère obligatoire durant leur première année d'exercice et se justifie par la nécessité d’intégrer ces professeurs dans une culture pédagogique et éducative commune, au-delà de la diversité des parcours et des formations de chacun et dans le respect de l’identité de chaque établissement.
 
La FIC a pour mission de garantir un enseignement de qualité au service des élèves. Elle se présente sous la forme de 8 séances annuelles de formationprogrammées le samedi tout au long de l'année scolaire. Cette formation est composée de séances transversales et disciplinaires ainsi que de visites prévues dans la classe du formateur et de l'enseignant stagiaire.
 
Frantz Killius
 
 

OBJECTIFS DE LA NOUVELLE FIC 1 SES 2017-2018

La nouvelle Formation Initiale Complémentaire s'adresse aux enseignants de SES nouvellement recrutés dans les écoles du réseau AEFE dans la Zone Liban, quelle que soit la formation universitaire qu'ils ont suivie auparavant ou le niveau d'expérience qu'ils ont acquis dans d'autres systèmes scolaires.

L'objectif de cette formation et de donner aux collègues une culture commune leur permettant d'enseigner efficacement les SES conformément aux dispositions légales, aux attentes pédagogiques et aux exigences didactiques qui s'appliquent à tout enseignant dans les écoles du réseau. 

La formation est composée de séances disciplinaires animées par l'EEMCP2 de SES et éventuellement un formateur associé, et des séances transdisciplinaires, animées par des EEMCP2 de différentes disciplines.

Les séances disciplinaires visent à répondre aux besoins des enseignants de SES en activité dans les domaines suivants :

  • Construction du cours en SES : respect du cadre institutionnel, transposition didactique et programmation des séquences de SES

  • Pédagogie active en SES : les différentes formes de mise en activité intellectuelle des élèves pour favoriser l'appropriation des savoirs, des savoir-faire et des méthodes et le travail des compétences

  • Usage pédagogiques du numérique : apprendre à enseigner les SES en utilisant les différents outils (plate-forme, logiciels pédagogiques, TBI...)

  • L'évaluation en SES : évaluation positive et évaluation par compétences appliquées aux différentes formes de l'évaluation. Maîtrise des différentes épreuves du baccalauréat : épreuve composée et dissertation.

Frantz Killius

EEMCP2 SES