Le CPF au Salon du Livre Francophone de Beyrouth

Jeudi, novembre 22, 2018 - 9:15am

Pour sa 25e édition, le Salon du Livre Francophone de Beyrouth a été accueilli dans un nouvel espace de la ville et ses activités, ses rencontres, ses animation auxquelles ont participé de nombreux établissements du pays – dont le CPF – ont été enrichissantes pour notre public de jeunes élèves.

 

Dans le cadre du salon, le regard et les oreilles des élèves du CPF de 6e et de 5e se sont arrêtés sur Patrice Luchet, poète sonore. Ensemble ils ont écrit et oralise de petits textes sur leur quotidien d’élèves. Une belle rencontre qui avait toute sa place dans le programme de français.

 

Qui dit salon dit aussi concours, lancements des nouvelles éditions et remises des prix divers et variés.

 

Au concours des Cartes Postales Sonores 2017-2018, les élèves de la classe de CM2C de Mme Chevalier ont remporté le 3° prix. Merci à Shiva, Lila et Nadia de nous avoir offert une balade en bord de mer avec une carte postale différente, sans image, faite uniquement de bruits et de sons.

 

Prix coup de cœur du jury au concours Les Petites Film’atures pour les CM1B de monsieur Raphael Fernandez (en poste à Shanghai et que nous saluons) et leur court métrage "le fils à retordre" inspiré  des nouvelles de Bernard Friot. Un projet ludique et pédagogique pour apprendre à maîtriser la langue française tout en introduisant les nouveaux usages technologiques et culturels.

 

Les lauréats du concours Haïkus des classes de CM1A , CM2D et 6°A ont lu leurs poèmes .... ces petits poèmes crées au XVII ème siècle au Japon se composent de 3 lignes de 5 puis 7 et encore 5 syllabes.... Ils capturent l'instant présent.... nos jeunes poètes ont su, eux, captiver leur auditoire. Ephémère peinture de "l'ici et maintenant", des histoires simples, que parents et enfants sont venus écouter et déclamer en nombre.

 

Pour la nouvelle édition du Prix Littéraire, cinq nouveaux livres proposés aux élèves : des titres et des auteurs qui vont enthousiasmer nos jeunes lecteurs et ouvrir la porte à bien des échanges tant au niveau du CPF que des établissements francophones du Liban …

 

Le compte rendu du salon ne serait pas complet pour le CPF sans la couverture de notre équipe de jeunes reporters « Radioactifs », très présents pendant la durée de l’évènement. A vous de juger de leurs reportages sonores …